Enfin, un peu de temps pour m'occuper du blog... je n'y croyais plus! 

Je cède à la mode du macaron... en fait, ça fait longtemps que j'en faisais au chocolat, avant la folie des macarons Ladurée. L'avantage d'une mode culinaire, c'est qu'elle donne lieu à des idées nouvelles, à des goûts nouveaux. Le macaron se décline à toutes les sauces, et je me laisse tenter. Je ne prends pas beaucoup de risques avec un parfum praliné allez-vous me dire... mais j'avais promis une recette sans épices ni rhum, donc les macarons au jasmin et gingembre ou au citron vert et cardamome, ce sera pour une prochaine fois. D'autant plus que ces macarons au chocolat praliné sont tout simplement divins (pour qui aime le goût praliné bien sûr). Je ne suis pas une fan de Nutella, donc j'aurais du mal à faire une comparaison avec ce met suprême en matière d'alliage de chocolat et de noisette. En revanche, je raffole des Escargots de Lanvin (oui, ces chocolats entourés d'un papier doré, complètement chimiques, qu'il y avait chez toutes les grand-mère des années 80 - et certainement avant, mais je n'étais pas encore là). Et bien la recette que je vous propose, c'est l'Escargot de Lavin fait macaron! Comble du plaisir régressif en ce qui me concerne...

Il faut cependant que je m'élève contre tous les rédacteurs de recettes de macarons: arrêtez de soutenir que vous les faites avec une poche à douille. J'ai essayé moulte fois, sans succès : ça colle les mains, c'est très difficile à manipuler, on perd le quart de sa préparation sur les parois de la poche. Donc, pour tous ceux qui n'osent pas faire de macarons parce que ce serait difficile, je dis NON, C'EST FACILE. Il suffit pour cela de dire Ciao à la poche à douille et de se débrouiller avec deux cuillères à soupe: vous prenez un peu de pâte avec la première cuillère et vous la faites tomber sur la plaque de cuisson avec la seconde. Quelques macarons ne seront pas totalement rond, ils auront une forme indéterminée mais tout à fait originale. D'autres seront parfaitement ronds, comme si vous aviez utilisé cette ****** de poche à douille. En plus, vous n'aurez pas perdu un seul gramme de pâte dans la poche. Sur ce, c'est parti!!!

macarons_pralin_s

Ingrédients pour les coques, pour 20 petits macarons

  • 3 blancs d'oeuf
  • 30g. de sucre en poudre
  • 200g. de sucre glace
  • 125g. de poudre d'amande
  • 2 cuil. à soupe de cacao en poudre non sucré

Ingrédients pour la ganache

(il vous en restera, que vous pourrez, par exemple tartiner sur du pain grillé le lendemains au ptit dej)

  • 200g. de pralinoise (spécial dessert)
  • 10 cl. de crème liquide
  • 15g. de beurre
  • 50g. de pralin (Vahiné)

Préparation

  • Préparez la ganache au praliné. Versez la crème dans une casserole et portez à ébullition. Hors du feu, ajoutez la pralinoise cassé en morceaux et fouettez jusqu'à l'obtention d'une crème lisse. Incorporez le beurre en morceaux et le pralin, mélangez pour bien lisser la préparation et réservez au frais.
  • Préparez les coques. Mélangez le sucre glace avec la poudre d'amandes et le cacao. Montez les blancs en neige à vitesse moyenne avec 10g. de sucre. Quand ils commencent à prendre, ajoutez le reste de sucre et terminez de les monter en neige ferme. Mélangez les blancs avec le mélange sucre glace-amandes.
  • Préchauffez votre four à 160°C. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et éventuellement graissée (ce n'est pas obligatoire, mais ça aide au décollage après cuisson), déposez des petits ronds de pâte comme expliqué en introduction (si vous êtes maso ou si vous êtes pro, utilisez une poche à douille). Espacez-les un peu. Reservez-les à l'air libre une demi-heure environ. Au bout de ce temps, faites-les cuire 12 min. 
  • Sortez les coques du four et laissez-les tiédir avant de les décoller avec une spatule fine. 
  • Garnissez les coques avec de la ganache, et c'est prêt!