Aubergines tahiné 1

Cette recette est le fruit de plusieurs phénomènes qui se rencontrent en moi ces temps-ci: Tout d'abord, je succombe moi aussi à la folie Ottolenghi, cette cuisine libre et pour une partie inspirée des traditions du Proche Orient, ce qui nourrit chez moi une envie de légumes d'été et une curiosité pour les pays dits Orientaux (si restrictive soit cette appellation), au moment même où je perds tout espoir de voyager un jour dans une zone allant du Maghreb à la Syrie, ce qui constituait un de mes rêves auparavant (j'aurais tellement aimé pouvoir rendre visite à un si cher ami Egyptien un jour, mais là, on se contente de facebook). Ensuite, depuis que j'attends babychette, mes goûts sont modifiés, et cela peut changer d'un jour à l'autre. Mais globalement, si je continue à adorer la pâtisserie (ces pages en attestent), je suis un bec moins exclusivement sucré qu'auparavant et j'ouvre ma curiosité vers tout un tas de recettes salées, de préférence plus ou moins exotiques et asiatiques que je rêve d'explorer (au sens littéral : j'ai rêvé il y a quelques nuits, que je dégustais un bo bun, et depuis, je n'ai qu'une obsession, en faire un!). 

Cette recette est issue du livre de cuisine végétarienne d'Ottolenghi Plenty, une mine dont j'ai déjà tiré la recette des aubergines au yaourt publiées il y a quelques semaines. Hier, j'ai également succombé - oui car je me retenais depuis quelques mois - en m'offrant le fameux Jérusalem du même Yotam Ottolenghi et de son acolyte Sami Tamini. J'ai déjà fait ses sablés aux épices, et toutes les recettes du livre me font envie, tant elles sont pleines de promesses de goûts nouveaux dans la région du foie gras et des cannelés! Hâte de tester cela! Revenons à la recette: j'ai dû faire quelques impairs, car il me manquait quelques ingrédients, notamment la grenade et la fameuse mélasse de grenade, car à Bordeaux, il n'y a pas d'épicerie libanaise où en trouver. Je l'ai remplacé par du vinaigre balsamique mélangé avec un peu de miel pour le côté aigre doux. Si vous avez de la mélasse de grenade, bien sûr, c'est ce qu'il faut utiliser! C'était frais, délicieux, et tout à fait approprié à un dîner d'été, lorsqu'il fait chaud (oui, cette sensation que l'on a oubliée, car la température maximale moyenne du mois de juin n'a pas dû excéder les 15°C). Mais bon, j'ai de l'espoir, j'anticipe ;-)

Aubergines tahiné 2

 

Aubergines grillées au tahiné

(pour deux à quatre personnes)

Ingrédients

-Une grosse aubergine

-70g. de tahiné

-2 cuillères à café de mélasse de grenade (remplacées chez moi par deux cc. de vinaigre balsamique et une cc. de miel liquide)

-1 cuillère à soupe de jus de citron

-1 gousse d'ail écrasée (je n'ai mis qu'une demie gousse pour les estomacs fragiles)

-3 cuillères à soupe de persil haché

-1/2 concombre coupé en tout petits dés (facultatif, mais apporte une note fraîche très intéressante)

-huile d'olive

-sel et poivre du moulin

-un peu de piment d'espelette (facultatif, je voulais du rouge pour remplacer les graines de grenade, et le piment d'espelette s'est révélé se marier très bien avec cette recette)

-quelques graines de sésame pour le décor (facultatif, mais c'est joli et dans le thème)

Préparation

-Faites griller l'aubergine entière sur la flamme du gaz durant une quinzaine de minutes en la retournant régulièrement et en veillant à ce qu'elle ne s'enflamme pas. Ceci est la version officielle, celle qui donne indéniablement un goût inimitable à l'aubergine. Je ne me sentais pas une âme d'aventurière ce jour-là, j'avais peur de faire flamber l'aubergine et de ne pas m'en sortir. J'ai donc piqué l'aubergine avec une fourchette, je l'ai glissée dans un plat allant au four pour une trentaine de minutes. Puis, je l'ai laissé refroidir, je l'ai coupée en deux dans le sens de la longueur et j'ai récupéré la chair avec une cuillère à soupe.

-Placez la chair de l'aubergine dans une passoire et laissez égoutter durant au moins 30 minutes pour extraire une partie de l'eau de végétation.

-Hachez grossièrement la chair de l'aubergine et transférez-là dans un saladier. Ajoutez le tahiné, 6cl d'eau, la mélasse de grenade (ou le mélange vinaigre balsamique/miel), le jus de citron, l'ail écrasé, le persil ciselé. Salez, poivrez, mélangez bien et rectifiez l'assaisonnement. Ajoutez les dés de cocombre si vous le souhaitez (vous pouvez également ajouter des dés de tomates). 

-Transférez dans le plat de service, arrosez d'huile d'olive, ajoutez les graines de sésame et le piment (ou les graines d'une demie-grenade si vous en avez). Conservez au frais jusqu'à la dégustation, et dégustez bien frais avec du pain pita par exemple.

N'oubliez pas, si vous le souhaitez, de liker ma page facebook, de venir jeter un coup d'oeil sur Instagram et de retrouver mes recettes et sources d'inspiration sur Pinterest. Merci!